La maison ossature bois qui met toute la famille d’accord ! Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

RE2020 : Ce qu’il faut savoir des effets sur la construction de maisons individuelles

rt 2020 4

La première réglementation thermique a vu le jour en 1974, à la suite du choc pétrolier, avec pour objectif de fixer des limites de consommation énergétique pour les bâtiments résidentiels neufs.

Au rythme d’environ une par décennie, les réglementations thermiques se sont succédées jusqu’à la Réglementation thermique 2012 ( RT2012 ), applicable depuis le 1er janvier 2013 et toujours en vigueur aujourd’hui.

En signant l’Accord de Paris en 2015, la France a pris un engagement important dans la lutte contre le changement climatique. Les émissions de gaz à effet de serre doivent être diminuées dans les différentes activités les plus émettrices.

Le secteur du bâtiment, avec plus de 25 % des émissions nationales en 2019, se place en 2ème position après les transports.

Aussi, dans la nouvelle Réglementation environnementale 2020 ( RE2020 ), en plus des consommations d’énergie, les émissions de carbone seront prises en compte: celles liées à la fabrication des matériaux et appareils et celles de la phase de construction proprement dite d’une part, et d’autre part celles émises au long du cycle de vie du bâtiment.

La mise en œuvre de la RE2020 s’inscrit dans le temps long et sur une trajectoire d’exigence progressive depuis son entrée en vigueur en 2021, jusqu’à 2030, avec trois jalons de haussement des exigences en 2024, 2027 et 2030.

SI on ne connait pas encore le détail de la RE2020, dont l’élaboration législative et réglementaire a été retardée par la crise sanitaire, les trois objectifs principaux visés sont bien identifiés :

  • Améliorer la sobriété énergétique et à la décarbonation de l’énergie ;
  • réduire l’impact carbone de la construction des bâtiments ;
  • garantir un confort d’usage par une bonne régulation thermique lors de forte chaleur.

 

Sur le premier objectif, il s’agit de poursuivre la baisse des consommations déjà bien engagée par la RT2012. Car la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas !

La RE2020 sera en conséquence plus exigeante, notamment en ce qui concerne la performance de l’isolation, quel que soit le mode de chauffage installé. Pour cela,  le niveau maximum autorisé de l’indicateur de besoin bioclimatique (dit Bbio), issu de la RT2012, va être abaissé.

La conception bioclimatique des modèles de maisons Natilia, la double isolation intérieure et extérieure, leur niveau étanchéité à l’air, l’absence de ponts thermiques des murs à ossature bois, la grande qualité des menuiseries extérieures fabriquées et mise en œuvre dans notre usine, confèrent à nos maisons un niveau de performance qui les prédispose à la conformité à l’exigence Bbio de la  RE2020, sans hausse de coût.    

Ensuite, il est essentiel que l’énergie consommée dans le logement soit la plus décarbonée, notamment en recourant aux énergies renouvelables ( EnR ). Sur ce point, le haussement du niveau d’exigence à chaque jalon de la RE2020, va entraîner la disparition progressive des moyens de chauffage utilisant des énergies fossiles. Cela conduira aussi à ne plus recourir, sinon en appoint d’un système principal, aux modes de chauffage électriques (radiateurs à effet Joule). À l’inverse, les modes de chauffage électrique performants (pompes à chaleur) et à partir de chaleur renouvelable seront systématisés.

 

L’activité de la construction de maisons individuelles en connaitra la première les effets : il ne sera plus possible d’équiper les maisons individuelles neuves d’une chaudière gaz pour tous les permis de construire déposés après juin 2021.

Votre agence Natilia propose déjà une palette de solutions de production de chauffage ou d’eau chaude sanitaire exploitant les EnR, telles : la thermodynamique (Pompes à chaleur), la biomasse (poêles étanches et chaudières à pellets), l’énergie solaire, la géothermie.

 

Sur le second objectif, il s’agit de diminuer l’impact sur l’évolution du climat des bâtiments neufs, en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment dès la construction et sur la durée de son cycle de vie.

Pour des bâtiments déjà performants et construits selon la RT2012, l’essentiel de l’empreinte carbone est lié aux phases de construction et démolition. Elles représentent entre 60 et 90 % de l’impact carbone total calculé sur une durée de vie 50 ans.

L’exigence nouvelle visant à limiter ces impacts et les haussement successifs de celle-ci,  permettront d’encourager puis de systématiser les modes constructifs faiblement émetteur de gaz à effet de serre voire qui en piège. Cela signifie notamment construire plus souvent puis systématiquement avec du bois et des matériaux biosourcés, qui stockent le carbone pendant la durée de vie du bâtiment.

Les maisons Natilia sont respectueuses de l’environnement sur lequel elles ont un impact réduit.

Le bois, matériaux des ossatures de murs, des planchers d’étage et des charpentes de nos maisons est un piège à carbone : dans 1 tonne de bois il y a environ 240 kg de carbone et l’arbre pour le fabriquer absorbe environ 870 kg de CO², le dioxyde de carbone que nous appelons couramment « gaz carbonique ». En outre, le bois d’œuvre que nous utilisons provient, pour 80% du besoin, de forêts du Morvan, massif tout proche de notre usine de la Charité sur Loire ; son transport a un faible coût carbone.

Par ailleurs, comparativement aux réalisations en maçonnerie, une maison à ossature bois Natilia emploie bien moins de ciment dont la fabrication à très haute température produit une grande quantité de carbone et bien moins d’eau dont la ressource devient rare. Enfin, sa réalisation génère aussi bien moins de déchets du fait de l’optimisation d'emploi des matériaux dans le process industriel et aussi sur le chantier du fait de la préfabrication.

 

Sur le troisième objectif, la RT2020 vise à permettre une adaptation des nouveaux bâtiments au changement climatique et à la hausse de température moyenne.

Les maisons devront aussi être thermiquement confortables lors des vagues de chaleur et épisodes de canicule, déjà courants et sans doute plus fréquents et intenses à l’avenir.

L’inconfort l’été est un défaut souvent relevé de nombreux bâtiments construits selon la RT2012, la réglementation RE2020 va fixer des contraintes spécifiques sur ce point.

Natilia, n’a pas attendu cette évolution réglementaire pour se soucier du confort de ses maisons. Depuis plusieurs années, nous proposons une variété de solutions qui assurent la meilleure régulation et le rafraichissement confortable en exploitant les sources d’énergie renouvelables :

solutions mécaniques ( Brises soleil orientables – BSO, pilotage automatique de volets roulants, pergola bioclimatique…)
solutions de production et émission, aérauliques ou hydrauliques : Pompes à chaleur (PAC) Air/Air à système d’émission splits, ou gainable, PAC Air/eau réversible ou puit canadien avec système radiant en plancher, en plafond ou au moyen de radiateurs dynamiques.

Retour aux Actualités

4.5 / 5
391 avis clients Natilia